Imprimer

Télécharger

Autres infos & guides pratiques A savoir avant d'investir

Epargner pour ses enfants

Publié le 9 juin 2016

De nombreux parents souhaitent épargner pour préparer l’avenir de leurs enfants. Quand commencer ? Quel placement choisir ? Quelques conseils pour y voir plus clair.

Le témoignage de Camille

Avec des études qui se prolongent, des conditions d'entrée dans la vie active plus difficiles, il est judicieux d’épargner pour l’avenir de ses enfants.

Camille fait part de sa préoccupation : « Nous sommes de jeunes parents de deux enfants de 3 ans et 6 ans. Nous souhaitons donner à nos enfants toutes les chances de réussir dans la vie. Nous voudrions mettre de l’argent de côté afin de pouvoir les aider, dans leurs études ou leurs premiers pas dans la vie active. Ma banque me propose plusieurs placements, mais je ne sais pas quel choix faire. »

Partir du bon pied

Maman avec enfantsAvant de se lancer, les parents doivent s’assurer de disposer d’une capacité d’épargne stable. Ils doivent s’interroger sur leurs priorités et vérifier qu’ils n’auront pas besoin de cet argent pour une autre dépense ou un autre projet.
Il convient de choisir une solution adaptée au besoin : elle doit permettre des versements réguliers et offrir une possibilité de placement qui convient au profil de l'épargnant (plus ou moins risqué).

Choisir un placement adapté

Si l’épargnant souhaite effectuer un placement garanti, un livret d’épargne peut convenir. Il peut aussi ouvrir un plan d’épargne logement (PEL) à chacun de ses enfants.

Si les échéances sont relativement lointaines (dans le cas de Camille, au moins 10 à 15 ans compte tenu de l’âge de ses enfants), il peut aussi décider de diversifier son placement en actions avec l’espoir d’obtenir un meilleur rendement qu’avec un placement sans risque. Pour cela, il faut accepter de voir son épargne fluctuer et de ne pas avoir la certitude de retrouver au terme l’intégralité de sa mise de départ.

Diversifier en actions ?

Pour investir en bourse à long terme, les deux solutions d’épargne les plus souvent proposées sont l’assurance-vie et le Plan d’épargne en actions (PEA).

L’assurance-vie multi-supports permet de répartir son épargne entre des placements sans risque et des placements plus risqués. Elle peut être ouverte au nom du parent ou au nom de l’enfant.

Le PEA, ouvert uniquement au nom du parent, ne peut être investi qu’en actions. Il peut compléter un autre placement garanti.

Quelles que soient vos préférences, prenez le temps d’en parler avec votre conseiller qui vous posera des questions et vous guidera dans votre choix.

A retenir

  • Epargnez le plus tôt possible et assurez-vous de disposer d’une capacité d’épargne durable
  • Choisissez un placement adapté à votre profil d’épargnant

Haut de page

Mentions légales :
Directeur de la publication : Florence Gaubert, Directrice de la Direction de la communication de l'AMF
Contact : Direction de la communication, Autorité des marchés financiers - 17, place de la Bourse - 75082 Paris Cedex 02